Le Moulin

la seule carte postale connue de Fargues est une photo du Moulin de Fargues de 1948.

Le Moulin

Construit sur le Bahus en 1531 par le châtelain de Fargues avec l’aval du Seigneur de Castelnau–Tursan « le Moulin de Montfort » possédait au départ trois meules.

Elles permettaient  au meunier qui collectait les différentes  céréales chez les habitants, de les ramener moulues quelques jours plus tard. Chacun faisait son pain. Le moulin a été arrêté en 1976.

En 1899  le meunier installa une boulangerie pour préparer du pain aux familles qui n’avaient pas de blé (instituteur, forgeron, artisans.. etc.).

Jusqu’en 1975, il y avait échange blé / pain pour ceux qui produisaient la céréale. Pendant les différentes guerres, la boulangerie n’a pas arrêté de fonctionner et a rendu beaucoup de services à la population.

L'épicerie  a été construite en 1920. Véritable épicerie de campagne on y trouvait des articles variés : mercerie, chaussures, bricolage …Etc. Durant la dernière guerre elle servait en denrées diverses environ 300 personnes grâce aux cartes d’alimentations. Jusqu’en 1970 l’échange œufs articles était important. L’activité depuis les années 1980 reste principalement du dépannage.

La famille DUBROCA (qui a racheté le moulin en 1918), présente depuis 4 générations a du affronter quelques crues en particulier en 1920 où le pont fut détruit comme celui de Buanes (ils ont été refaits avec les mêmes pierres). Elle  perpétue, pour le plaisir de tous, la tradition du véritable  pain au levain : cuisson 100 %  au four à bois et permet la dégustation des fameuses « Coques ».

A noter que la seule carte postale connue de Fargues est une photo du Moulin de Fargues de 1948.